MonsieurLOBO On mai - 2 - 2013

Traduction de l’article d’IGN

Si vous demandez au créateur de Cyberpunk 2020, Mike Pondsmith, la plupart des jeux cyberpunk ne le sont pas du tout. Ce sont juste des shooters, des jeux de course ou d’action avec une ambiance cyberpunk, un semblant de sci-fi qui ne se traduit par rien d’intéressant dans le jeu. “La plupart des gens pensent que le cyberpunk est juste la somme de clichés spécifiques; gros guns, ruelles sombres et des types dangereux dans des imper noirs,” écrivait Pondsmith dans la première série de ses excellent blogs sur le site de Cyberpunk 2077. “Mais le coeur du cyberpunk est beaucoup plus subtil que cela. Le Cyberpunk est à propos des subtiles notions de corruption et de pourriture… Cela n’a pas besoin d’être sale à un niveau physique. Mais au niveau socio-psychologique, même la plus propre et la plus ordonnée des rues de la Zone Corporatiste doit être empreinte de ténèbres.”

Quel monde plus parfait pour les créateurs de la série The Witcher. Pour CD Projekt Red, le monde de Witcher est rempli de vice, de corruption morale et d’ambiguité, avec des rois égoïstes et des tueurs opportunistes. Si quelqu’un est un héros, il ne l’est pas entièrement. Le jeu The Witcher évoque tous ces thèmes et l’ambiance des livres originaux sans se référer aux personnages, leurs buts ou les situations; ce sont des adultes calmes, sûrs d’eux et entiers. Si jamais je créais un univers de fiction, j’aimerais que CD Projekt puisse en faire un jeu.

L’auteur de The Witcher, Andrzej Sapkowski n’est pas un grand fan de jeux vidéo (apparemment, il à même l’air de détester ça, mis à part son respect pour le travail de CD Projekt), mais le créateur de Cyberpunk 2020, Mike Pondsmith semble capable d’apprécier le talent des développeurs pour réaliser des univers de fiction sous formes interactives. Après quelques échecs basés sur sur des jeux basés sur la licence Cyberpunk dans le passé, il était plutôt nerveux à laisser un autre développeur s’y essayer, nous confiait le directeur Mateusz Kanik – jusqu’à ce qu’il vienne visiter CDP en Pologne.

“Au départ, il a été vraiment effrayé. Cela pouvait se voir sur son visage,” en rigole Mateusz. “Il y avait eu des essais sur des jeux Cyberpunk dans le passé et tous ont été mauvais, et il avait peur que cela soit à nouveau la même chose. Mais il est venu dès le départ et a rencontré l’équipe, et il nous a parlé de se vision, de ses idées, de la façon dont il voyait l’adaptation de son travail – et quand il est partit, il était extrêmement content. Et partir de là, c’était OK.”

Cyberpunk 2077 est un genre qui se définit par lui même: votre style et votre personnalité auront de profond effets sur votre vie.

Cyberpunk 2077 était dans l’esprit de CDP même avant que The Witcher soit sorti. L’équipe avait parlé avant de leur amour commun pour le jeu de rôle papier original, auquel nombre d’entre eux avait joué quand ils étaient ados dans la pologne communiste de l’époque, lorsque c’était un passe temps commun. pendant qu’ils faisaient The Witcher, les développeur ont eu plein d’idées qui n’étaient pas transposables dans un monde d’heroic fantasy, et Cyberpunk était la licence rêvée sur laquelle travailler.

La personnalisation des personnages, pour l’instant, n’était pas une option dans le monde de Geralt. Mais dans Cyberpunk 2077, c’est un genre qui se définit par lui même: votre style et votre personnalité aura de profonds effets sur votre vie et sur la façon dont le monde réagira par rapport à vous. “Nous aurons plusieurs fonctionnalités qui vous permettront de créer votre style visuel, et votre style affectera le gameplay, l’histoire et vos relations avec les autres personnages,” explique le directeur créatif Sebastian Stepien. “Votre apparence et votre code vestimentaire changera le comportement des PNJ, mais aussi l’histoire à certains moments,” ajoute Mateusz. Le style et l’apparence vont de pair avec la personnalité que vous créerez pour votre personnage et exprimera la façon dont le monde réagira vis à vis de vous.

“Cela revient à raconter une histoire en fonction de ce qu’il se passe, pas avec des scènes pré-enregistrées ou d’autres fonctions,” dit Mateusz. “Pour se faire, nous avions besoin de créer un tout nouveau système de dialogue – nous travaillons actuellement dessus, ca sera énorme.”

Les augmentations, bien sur, sont une grande part du monde Cyberpunk. C’est le point central de du trailer, qui montre un squad spécialisé de la police faisant face à une femme qui est allée trop loin dans les modifications biomécaniques. Mais Cyberpunk 2077 ne sera pas basé sur le conflit entre les augmentés et la Police; comme dans Deus Ex: Human Revolution où une tension entre la moralité et l’éthique des augmentations était au centre de l’histoire.

“Le psycho squad est juste un des éléments cool de ce monde, » explique Sebastian. “Nous avons eux plusieurs idées pour ce court teaser et nous devions nous concentrer sur une seule. Les augmentations et les cyberprothèses sont un grand sujet de ce monde, et c’est pour cette raison qu’ils sont présents dans le teaser. Mais ce ne sera pas un jeu à propos de la police qui pourchasse des cyber-psychos. C’est un sous-sujet… L’histoire possèdera plusieurs couches. Nous n’allons pas sauver le monde, ni même une ville. Nous nous concentrons sur le personnage principal et ses problèmes.”

Les augmentations et les cyberprothèses sont un grand sujet de ce monde, mais ce ne sera pas un jeu à propos de la police qui pourchasse des cyber-psychos

Cyberpunk n’a pas été aussi facile qu’on l’imagine à adapter en tant que jeu vidéo. Les mécanismes des jeux de rôles sur table sont la fondation de beaucoup de JDR ces dernières années, mais ils ne traduisent pas bien l’idée du jeu que CDP est en train de faire. “Les mécanismes de jeu sont totalement différents sur papier, ils ne marchent pas dans les jeux vidéos car ils seraient super ennuyeux,” nous dit Mateusz.

“Le principal problème est que le système originel est basé sur des lancers de dés. Quand vous pensez à Cyberpunk vous pensez à de l’action, et des tonnes d’explosions. Mais cela ne va pas avec des jets de dés dans un jeu vidéo. Nous voulons le rendre plus « action » – il y aura un système qui vous laissera activer vos compétences dans le gameplay lors de séquences de shoot ou quelque chose du genre, plus que de simples compétences passives comme dans les livres.”

La fiction, elle aussi, a du être adaptée. Quand Cyberpunk 2020 a été crée, l’an 2020 était très loin, mais les choses ont avancées si loin dans l’intervalle qu’avec le temps certaines technologies futuristes semblaient un peu ridicules. “Le Cyberpunk 2020 original est une sorte de retro-game – vous ne pouvez pas y croire aujourd’hui car beaucoup de choses de notre monde actuel sont déjà super hi-tech,” ajoute Mateusz. “Nous avions donc besoin de changer cela pour le rendre plus crédible aux yeux des gens modernes.

“Mais il est aussi important de conserver l’ambiance originale de Cyberpunk – nous ne voulions pas créer un simple jeu de science-fiction. C’est facile de faire ça. Nous voulions équilibrer tout cela en conservant l’ambiance initiale de Cyberpunk. C’est une tache énorme, je pense.”

Il y a pas mal de jeux cyber, mais il n’y a pas beaucoup de punk dedans.

Il fallait s’assurer que Cyberpunk 2077 ne fasse pas ce que les autres jeux cyber font: retomber simplement dans un genre, alors que cyberpunk en tant qu’idée est beaucoup plus que cela. Sebastian espère que Cyberpunk 2077 sera la vraie réalisation de cette idée – pas seulement un essai, pas simplement une ambiance futuriste, mais une philosophie à part entière, avec toute son ambiguité, sa corruption et son individualisme.

“Tout d’abord, ce sera un JDR, cela veut dire que vous pourrez créer l’histoire. Dans Syndicate et d’autres shooters vous ne pouvez pas faire ça,” nous dit Sebastian. “L’autre chose est que vous aurez la chance de créer la personnalité de votre personnage. C’est très, très important. Le style et l’ambiance et l’atmosphère de ce monde, quoique vous fassiez dans un bar, ce que vous buvez, comment vous réagissez et interagissez avec les autres personnages, quel dialogue vous choisirez – toutes ces choses contiennent l’atmosphère Cyberpunk tout au long de l’histoire.”

“Il y a pas mal de jeux cyber, mais il n’y a pas beaucoup de punk dedans.” ajoute Mateusz. “Nous voulons mettre plus de punk dans le notre. Nous ne voulons pas en faire un monde sombre et sans espoir. On ne refait pas Blade Runner. C’est sera au contraire bien rock and roll.”

“C’est plus une approche à la Tarantino,” conclue Sebastian.

CD Projekt prends sont temps sur Cyberpunk 2077. il est quasi certain qu’il ne sortira pas avant 2015 sur PC – rien de confirmé, mais il semble que la sortie simultanée de The Witcher 3 aura ieu sur les consoles next-gen. L’équipe teste toujours encore des choses et expérimente des idées, s’essayant au multi et faisant des prototypes. Mais la vision est déjà solidement en place, et on a l’impression qu’elle était là avant même que CDP commence à travailler sur le projet. Si j’étais Mike Pondsmith, j’aurais confiance en eux aussi.

Categories: Général

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.